SimatLab, le laboratoire commun avec Michelin pour modéliser les matériaux du futur, accélère son développement

  • SimatLab, laboratoire de recherche public-privé réunissant Michelin et l’Institut de Chimie de Clermont-Ferrand (ICCF)*, renouvelle pour 4 ans ses recherches sur la modélisation des matériaux du futur ;
  • De nouveaux partenaires pour renforcer sa puissance d’innovation ;
  • Des axes de recherche élargis aux domaines du médical et de l’hydrogène.
 

Le laboratoire de recherche public-privé Simatlab, créé en 2017 par le groupe Michelin et l’Institut de Chimie de Clermont-Ferrand (ICCF*), renouvelle pour quatre ans ses travaux sur la modélisation des matériaux du futur. Par ailleurs, le laboratoire accélère son développement en intégrant de nouveaux partenaires et en élargissant ses champs de recherche dans les domaines du médical et de l’hydrogène.

Le CHU de Clermont-Ferrand devient le nouveau partenaire académique du laboratoire aux côtés d’une nouvelle équipe interdisciplinaire comprenant des chimistes, physiciens, pharmaciens et mathématiciens.

SimatLab met également en oeuvre une nouvelle structure-pilote pour l’accueil de membres associés en dehors du monde académique. Cette entité permettra de travailler sur des sujets ponctuels de recherche, portés par des tiers industriels (PME ou grands groupes). Cette structure unique augmentera les capacités de recherche du laboratoire en générant une fertilisation croisée sur les sujets et en permettant d’identifier de futurs partenaires.

Le Centre National d’Evaluation de la Photoprotection (CNEP), labellisé Centre de Ressources Technologiques, rejoint avec enthousiasme cette structure-pilote, en tant que membre associé de SimatLab.

Le CNEP, filiale de l’UCA, travaille sur la durabilité de matériaux polymères industriels soumis aux contraintes environnementales de la lumière extérieure naturelle (UV en particulier) et /ou de la chaleur.

SimatLab va permettre au CNEP d’élargir ses domaines d’activités et de compétences grâce à des caractérisations expérimentales fines des nouveaux matériaux polymères du spectre de SimatLab. 

C’est en pleine cohérence avec la volonté du CNEP d’améliorer le cycle de vie des matériaux polymères par l’augmentation de leurs performances et de leur durée de vie, le développement du recyclage et l’amélioration de leur biodégradabilité.